Mike Horn : ses records en unités compréhensibles

2 min read
Mike Horn en recherche de concurrents
Mike Horn en recherche de concurrents

Mike Horn (Mike Corne ou Mike Klaxon en français) est un monstre. L’article aurait pu s’arrêter sur cette première phrase mais on a voulu passer en revue quelques uns de ses innombrables records. Pour prendre leur pleine mesure, mesurons-les avec des échelles qui nous parlent.

Le Suisso-Sud Africain (pire association de pays possible) a commencé ses exploits au début des années 90. Le premier notable est son record du monde de la descente de la plus haute chute d’eau (22m) avec un hydrospeed. Un hydrospeed est une skimboard 3.0, où on peut inviter ses amis, faire un barbecue et visiblement passer 171 jours d’après Mike. 22m ne vous parlent peut-être pas mais c’est environ 7 étages, 4 si c’est un bâtiment Haussmanien. C’est aussi (et seulement) 6 minutes de fellation à raison de 12 va-et-vient par minute sur un membre de 15cm.

Mais son premier exploit vraiment médiatisé est l’expédition Latitude Zéro. C’est la première aventure que Mike filme pour en faire un reportage. 40.000 kilomètres autour de l’équateur, aller tout droit pour au final tourner en rond. 40.000 kilomètres c’est l’équivalent de 25 allers-retours Paris-Marseille, 34 Paris-Brest et 62 millions de baguettes de 65cm mises bout à bout. Le tout réparti sur 16 mois, 64 réveils douloureux le Lundi, et sans moyen motorisé.

Mais que dire d’Arktos quelques années plus tard. 20.000 kilomètres autour du cercle polaire. C’est comme Latitude Zéro mais dans un congélateur à -20°C (soit -4°F ou 253K ou un bel été Finlandais).

Et puis il y a aussi tous ces kilomètres verticaux avalés dans l’Himalaya… S’il s’accouplait avec Kilian Jornet, leurs enfants graviraient le K2 en solitaire sans assistance respiratoire à l’âge de 4 ans. Ils hériteraient aussi d’une sagesse et d’un sang froid à toute épreuve, leur permettant de résoudre le conflit Israëlo-Palestinien à 8 ans et de trouver une solution au réchauffement climatique quelques mois plus tard.

Mais le plus grand exploit de Mike, ce qui fait de lui un Homme hors-norme, c’est d’avoir combattu face à la seule chose plus forte que lui. En appuyant sa femme et en vivant auprès d’elle l’aventure la plus dure d’une vie, sans équivalence mesurable, Mike a certainement beaucoup appris. Tout en étant soi et sans s’oublier, il a lutté pour apporter un soutien infaillible. Pour tout ça Mike, tu es un monstre.