Mort de Coluche : son dernier pied de nez à la vie

4 min read
Coluche mort
Coluche, bras d’honneur à ses détracteurs

En 1986, Coluche s’est éteint suite à un accident de moto dans des circonstances qui resteront toujours troubles. Sa mort a marqué tous les esprits. Mais au-delà de sa mort, c’est sa vie qui a marqué plusieurs générations. Coluche est personnage drôle sur lequel on mérite d’écrire des choses drôles. Mais c’est ici sa mort qu’on aborde et ses possibles raisons. Aujourd’hui encore, sa mémoire est honorée à de nombreuses évènements et à de ne nombreuses occasions. Il a pris ce qui était à prendre et donner beaucoup plus que ce qu’il ne pouvait. Nous relatons ici quelques faits et interrogations, jonchés de citations que vous repérerez au gré de la lecture.

L’accident : des ombres jamais éclaircies

Réel accident ou coup monté ? Personne ne saura réellement quelles étaient les circonstances ce soir de Juin 1986. Si beaucoup croient que le camion a volontairement dévié sa route pour venir faucher le célèbre humoriste, on ne peut s’empêcher de penser au conducteur qui n’est sûrement qu’une victime collatérale. Sa vie à lui aussi a été gâchée. Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer. Coluche était en tout un amoureux de la vie et de l’Homme. Motard chevronné, il connaissait ces routes entre Cannes et Opio parfaitement. Les deux amis qui l’accompagnaient eux aussi connaissaient bien ces routes. La seule chose exacte dans cette histoire, c’est sûrement la date, et le lieu.

Capable du meilleur et du pire, les journalistes ont donné toutes les versions possibles à l’histoire tragique. Comme dirait un célèbre chanteur, si nous avions les pouvoirs d’Hiro Nakamura, nous aurions nous aussi crevé les pneus de la moto de Coluche avant qu’il ne prenne la route.

Des intentions politiques qui ont fait peur

Qui aurait bien pu en vouloir à Coluche ? Qui aurait bien pu en vouloir à l’homme le plus apprécié de France ? Si la droite et la gauche ont gagné des élections, la France n’a jamais vraiment gagné d’après Coluche. En 1981 il annonce ses intentions de se présenter aux élections présidentielles. Crédité de 16% d’intentions de vote, les autres candidats s’inquiètent et y voient une menace réelle. Coluche subit beaucoup de pressions de tous bords pour se retirer. Mais son retrait ne fera que renforcer l’admiration de ses fans. Sa parole compte et tout le monde le sait. Des hauts placés auraient-ils garder en travers de la gorge cette presque-participation aux élections ?

Impossible à dire. Mais Coluche a toujours critiqué la politique et les hommes et femmes qui animent la scène politique. L’instabilité est d’après lui nécessaire pour progresser. Rester sur place c’est reculer.

Ses citations sur les politiques sont nombreuses, parmi les plus célèbres nous en avons sélectionné plusieurs qui résument bien sa vision :

« Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut  pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire”

« Pour qu’un écologiste soit élu président, il faudrait que les arbres votent. »

« Le gouvernement s’occupe de l’emploi. Le Premier ministre s’occupe personnellement de l’emploi. Surtout du sien. »

« C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers. »

« Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords. »

https://citations.ouest-france.fr/citations-coluche-199.html

Coluche mort, son oeuvre résonne encore et ses mots sont encore au goût du jour. Mais pour finir, comme dirait Coluche, nous n’avons peut être rien à dire, et nous serions plus agréable en nous taisant.