Marion, engagée, engageant

Marion Cotillard

3 min read

Après Jean Dujardin, nous avons décidé de rester dans la nature avec un hêtre magnifique. Une autre personne qui fait rayonner la France dans le monde entier, c’est évidemment Marion Cotillard. Une déesse, et comme toute déesse, ses saints nous illuminent chaque jour.

Son premier rôle dans Highlander (oui le chevelu à la grande épée qui passait le dimanche après-midi) n’a retenu l’attention de personne. En revanche, Lily dans Taxi parlera à tout le monde et ma tension en a fait des bonds. Des rôles, elle en a joué des bons et des mauvais. Pas toujours drôles, parfois tristes même. Elle pêche le gros morceau en 2003 quand Tim Burton lui offre la possibilité de mettre fin à son image de poupée du cinéma français. Parallèlement, elle est cap’ d’assurer un superbe rôle dans Jeux d’enfants et peu de temps après de jouer Tina dans le splendide Un long dimanche de fiançailles.

Notre théorie sur le mindfucking Inception nous pousse à croire que l’esprit de Marion y a aussi laissé des plumes. Avec en point d’orgue, quelques années plus tard, Batman : The Dark Knight Rises. Car si elle est capable du meilleur, elle est aussi capable du pire (et comme dirait Coluche, dans le pire, c’est la meilleure). En atteste la désormais célèbre mort la plus ridicule de l’histoire du cinéma.

Cette scène représente une « mort »

Mais rendons à Oscar ce qui appartient à Oscar. Son interprétation lyrique et enflammée d’Eddith Piaf l’a mise sur un piédestal. Plutôt qu’une vulgaire statut, pour Marion nous érigerons une statut de cire, pour encore plus
apprécier son élégance. Notons la clairvoyance du pourtant très apprécié
Inrockuptibles qui, en donnant au film la note de 1 sur 5, aura eu une intuition très juste.

A part ça, Marion a ses petites idées bien arrêtées. La lune ? On n’y aurait pas marché. Si l’astre la laisse dubitative, le désastre du 11 Septembre 2001 lui paraît lui grossier. Après tout, au lieu de payer des millions de frais de réparation, pourquoi ne pas tout faire tomber ? En tout cas ça ne l’empêche de passer du bon temps avec Guigui. Le couple Pitt-Jolie s’attache à l’adage qui dit que pour vivre heureux il faut vivre caché.

En revanche ce que Mar’ (surnom par lequel personne ne l’appelle) ne cache pas c’est son amour pour l’écorce (de l’île de beauté certainement aussi). Elle se bat pour la protection des forêts en apportant notamment un soutien infaillible à Greenpeace. Une tête (qui semble) pleine dans un corps bien fait. Des années de succès derrière elle, de nombreuses autres certainement à venir. Nous ne pouvons que nous réjouir (ou rejouir selon l’humeur) d’avoir une telle personnalité Espérons que sa carrière dure aussi longtemps que le Free Trial de Winrar ou la série Stargate Universe.